Témoignages

Enfin une bonne idée !

Enfin une bonne idée, "la formation au métier de conducteur de taxi sur internet" ! Quoi de plus rébarbatif que d'écouter un prof pendant huit heures, et pour ma part, faire des allers-retours pendant 3 mois minimum !! Avec ce système, il faut se déplacer une fois par semaine ce qui, à mon avis, est suffisant pour vérifier nos connaissances, passer des examens blancs, discuter du métier, des trucs à savoir.  Bien-sûr, entre temps il faut bosser, mais on peut aménager son temps, surtout si on a une activité professionnelle. C'est le gros avantage. Les personnes en charge de la formation sont des professionnels qui n'hésitent pas à vous conseiller, vous aider à passer les examens, à dédramatiser le sujet, livrer quelques petites astuces. Très bien, continuez ! Pour finir, je recommande.

M. Bruno CHANUT

 

Anthony SALVANEIX formation initiale

Moi, qui suis cette formation, je peux vous donner quelques informations :

  • le tarif : un peu moins de 1800 € avec facilité de paiement, possibilité aussi de la faire financer par le pôle emploi.
    Ce tarif comprend les cours sur un site internet, avec des supports de cours interactifs, des QCM.
  • La présentation aux examens pendant un an (si l'on échoue la première fois, représentation gratuite à la prochaine séance).
    Véhicule école avec heures de conduite.
  • Cours facultatifs d' anglais avec un prof d'anglais.
  • Ce tarif comprend aussi des supports de cours physiques, (plan vierge, place vierge, etc.) ainsi qu'un grand plan de Paris , et un bouquin avec tous les plans d'arrondissements et de banlieue.
    Il reste à payer les frais d'inscription aux UV, soit 4 fois 19 € . Ainsi que le psc 1-brevet de secourisme- (moi , je l'avais déjà!), sachant qu'ils peuvent te mettre en relation avec un formateur, et également la visite médicale de 33 €.

Ce qui me plaît dans cette formation , c'est qu'il y a un suivi des formateurs . Certes, le plus gros du travail est à faire à la maison, mais les supports mis à notre disposition sont vraiment bien faits , et le suivi au centre de formation, une fois par semaine, permet de mettre en relation nos connaissances, et voir ce qu'il reste à travailler avec les formateurs et les autres stagiaires.

De plus, comme c'est une nouvelle formation, nous ne sommes pas encore nombreux, et le travail en petit groupe est donc plus agréable que d'être en salle de cours avec une vingtaine de stagiaires.

Bref, pour moi c'était la meilleure solution pour passer le CCTP, car cela me permet de continuer à bosser en parallèle.

Pour finir, je n'ai pas d'action dans cette boîte,  je tenais juste à partager mon expérience et mon avis.

ANTHONY SALVANEIX

 

 

Témoignages sur la formation continue

Fouad Dahani, gérant taxi en entreprise individuelle

Je ne vois pas trop l'intérêt de perdre deux jours de travail, pour apprendre des choses que je connais déjà !
La formation en ligne de l'école I2FT de Levallois , c'est super ! Le module d'Anglais , au moins , sert à quelque chose ! et apporte un plus à mon activité. C'est bien fait, c'est clair et bien expliqué.
De + les quiz en ligne sont très utiles.
Je découvre tout ça tranquille chez moi après ma journée de travail ! Pas de perte de temps ni de recette. Bravo I2FT !

Khalid MAAROUS, artisan taxi

Plus à se déranger 2 jours ! C'est une excellente idée, de plus j'apprends chez moi tranquille devant mon ordinateur. C'est clair , c'est bien fait et au moins j'apprends des nouvelles choses . En plus, c'est moins cher qu'ailleurs ! Bonne idée ! merci I2FT

 

 

Témoignages de la profession :

RAMSAMY GEMINY 22 ans taxi depuis 8 mois locataire.

C'est un peu la concrétisation d'un rêve d'enfant , car depuis tout petit , j'avais envie d'être chauffeur de taxi . Il faut dire que je suis issu d'une famille de taxis, et que mon enfance a été bercée dans ce milieu.
Mes parents voulaient que je fasse des études, et j'ai obtenu un BTS en après-vente automobile . Mais, mon désir d'être taxi est resté intact, et après tout , il s'agit toujours d'un environnement lié à l'automobile, qui reste pour moi une grande passion . De plus , évoluer dans la Ville est aussi pour moi un plaisir quotidien car j'aime Paris et son histoire.
Les avantages sont avant tout une autonomie, et une absence de hiérarchie . Même si je travaille pour les autres , je suis mon propre patron et le seul décideur de ma recette . Ce qui fait que je ne me plains pas de la rentabilité, même si ça nécessite beaucoup d'heures de travail.
Les points négatifs € Une clientèle parfois difficile, qui demande souvent l'impossible, la circulation où les taxis ne sont pas toujours très bien vus.
Mes projets € Acheter rapidement ma licence, et après avoir remboursé mes crédits, la réalisation de mon rêve d'enfant sera enfin accomplie.

 

 

Benjamin MERCADAL, 39 ans, artisan taxi, ex chauffeur livreur

Je suis taxi depuis 18 ans . J'ai commencé jeune cette profession, car mon ancien métier de chauffeur livreur, ne me donnait pas trop satisfaction. J'ai exercé comme locataire durant quelques années et ensuite j'ai acquis une première licence revendue au bout de 5 ans, pour essayer de créer une petite société liée à ma passion « La moto ». Mais là encore , les avantages de la profession de taxi me manquaient. Alors , retour à la case départ et achat d'une nouvelle licence et de nouveau l'artisanat.
Ce métier me plaît. Pas d'obligation d'horaire, je commence quand je veux, je termine quand je juge que j'ai correctement gagné ma journée.
Il faut quand même être sérieux et ne pas confondre la recette avec le bénéfice, et travailler suffisamment . Mais globalement, tout est satisfaisant et dans quelques années , mon crédit licence sera soldé, alors la vie va devenir moins stressante et je pourrai profiter davantage des loisirs.